l'album de Michel SOULABAIL

Cliquez pour agrandir l'image

VoiciMichel dans son atelier. Il le définit comme minuscule (9 m² quand même) mais avec un agencement parfait qui lui permet de bien belles réalisations !

l'ALCYON

Les lecteurs reconnaîtront probablement la voiturette à vapeur de Michel.
Des photos se trouvent déjà sur le site mais c'eût été dommage de ne pas rappeler cette construction avec une belle touche de personnalité.
On les trouvera au bas de cet album qui en donne les plans :
album
Cliquez pour agrandir l'image
le modèle fonctionnel
Cliquez pour agrandir l'image
la chaudière (1)
Cliquez pour agrandir l'image
la chaudière (2)
Cliquez pour agrandir l'image
le moteur modifié avec 2 cylindres à double effet et l'inverseur en bout
Cliquez pour agrandir l'image
essai de placage sur les glaces non retenu
Cliquez pour agrandir l'image
placage des cylindres
Cliquez pour agrandir l'image
la direction, les servos
Cliquez pour agrandir l'image
dissimulation du brûleur
Cliquez pour agrandir l'image
la calandre et le capot moteur
Cliquez pour agrandir l'image
les personnages
Cliquez pour agrandir l'image
capote ...
Cliquez pour agrandir l'image
... fonctionnelle !

le moteur

a été construit par Michel selon un plan dessiné  au bas de cet 
album
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la STANLEY

"Pour ce modèle, je me suis fourvoyé dans la vaporisation instantanée, sans grand succès.

Je me suis lancé dans la construction d'une Stanley en utilisant vos plans et pas mal de recherches sur le Net où il y a beaucoup de littérature et de photos.
J'ai essayé de lui faire diverses chaudière (dont une à vaporisation instantanée) sans succès. La place étant extrêmement limitée, la production de vapeur était vraiment trop faible et ce malgré les 10 fois le volume de la cylindrée.

De guerre lasse, j'ai changé mon fusil d'épaule et ai opté pour une solution classique ... "

essai de vaporisation instantanée

. chaudière à serpentin
. réservoir pressurisé

On peut voir des renseignements pratiques dans cette
rubrique
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
montage envisagé
Cliquez pour agrandir l'image
essai de réservoir pressurisé pour augmenter l'autonomie
Cliquez pour agrandir l'image
le montage semblait sympathique ...
Cliquez pour agrandir l'image

retour à la vapeur classique

avec cette chaudière  qui est encore un peu faiblarde car la voiture atteint les 2.5 kg à vide.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
les dessous de la Stanley
Cliquez pour agrandir l'image
le test des rouleaux
Cliquez pour agrandir l'image
le modèle terminé

"La vaporisation instantanée pour un véhicule ? , je n'ai pas dis mon dernier mot. Je voudrais poser une question : "Que devient la loi de Mariotte avec le tube aplati ?" "

Voici une question à laquelle je n'ai pas su répondre. Michel serait ravi si vous pouviez lui apporter les résultats de votre expérience.
Aussi n'hésitez pas à le contacter à cette adresse :


Michel continue ses recherches

avec ce bateau

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

avec ce moteur

dont la pompe entraînée par une vis sans fin est un modèle de compacité !
Beaucoup mieux que dans cet
album
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

un petit dernier

qui reprend le modèle de cet album
album
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la STANLEY VANDERBILT 1906 - steam racer

Une réalisation récente de Michel.

Beaucoup de photos de ce magnifique modèle en allant sur ce lien :

https://www.google.com/search?q=1906+stanley+steamer+vanderbilt+cup+racer&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&sqi=2&ved=2ahUKEwip09qNgJTeAhUSLBoKHan1DP4QsAR6BAgGEAE&biw=1150&bih=458&dpr=1.25
Cliquez pour agrandir l'image
modèle terminé
Cliquez pour agrandir l'image
la chaudière ...
Cliquez pour agrandir l'image
... et son installation
Cliquez pour agrandir l'image
au dessous !
Cliquez pour agrandir l'image

le moteur et sa mécanique

sont inspirés de ceux de la Bugavap que l'on retrouvera dans cet
album

des détails qui assurent la beauté de la réalisation

Cliquez pour agrandir l'image

la sellerie

est dessinée sur un carton (les cartons du pâtissier sont parfait il sont faciles a percer avec une aiguille) puis du faux cuir le plus léger possible avec du molleton en dessous puis on coud avec du nylon le plus fin possible, j'utilise du 14/100e, et on coud en faisant des allers et retours. 
Cliquez pour agrandir l'image

les roues

sont fabriquées selon le principe rappelé dans l'album ci-dessous, ctp roulé dans un moule, sauf que je fais un pneu a ma dimension et que je m'en sers de moule et ensuite avec plus au moins de barreaux ou de rayons (j'ai un plateau diviseur).
album

le capot

est fait avec de la tôle récupérée, en l'occurrence une bombe de chantilly soudée a l'étain haute température 230°.isolé avec de l'isolant de cher L'octant, collé avec de la colle réfractaire.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la GARDNER - SERPOLLET Type M

le projet de Michel pour cet hiver ... Un projet déjà bien avancé !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

adaptation d'un moteur à son entraînement

en partant d'une idée de Gems SUZOR : plans et construction de ce moteur dans cet
album


avec ce montage
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'imageLa pompe de démarrage.
Cliquez pour agrandir l'image
châssis complet
Cliquez pour agrandir l'image
serpentin fabrication
Cliquez pour agrandir l'image
3.9 m de tube 2 x 3



"J'ai fait quelques transformations qui me donnent de bien meilleurs résultats.

Une nouvelle chaudière avec 3,90m de tube et la réserve de vapeur qui améliore grandement les choses,  le tout dans un espace de 9x9x5 (4 aurait largement suffi car l'ensemble ne fait que  3cm d'épaisseur) chauffage compris ce qui me convient pour ma voiture. Soit environ 17cm3 au total.

Une pompe d'amorçage qui facilite le démarrage;  le tout avec une réduction de 1/32, qui semble mener gaillardement l'ensemble : on verra a pleine charge."
Michel
Une aventure terminée ! Avec succès !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
derniers aménagements
Cliquez pour agrandir l'image

La SERPOLLET de Type L double phaëton (1903-1905)

"Je persiste dans la vaporisation instantanée, en essayant de perfectionner mes réalisations,et de les rendre plus compactes, la place m'étant comptée, et voulant travailler au 1/10e.
Je pars sur une nouvelle Serpollet type L double phaéton 1903 - 1905 dont une se trouve au musée de Mulhouse.

Toujours avec le moteur Suzor modifié par tes soins. La pompe a eau est démultipliée au 1/6e celle a huile au 1/72e ce qui est sans doute encore trop, la sortie de l'inverseur 1/12e qui sera divisé par deux sur l'arbre de roues.(ce qui convient très bien a ma précédente Serpollet ).

La chaudière dont le serpentin s'inscrit dans un volume de 8,5 de haut, de 9 cm de large et de 3,5 cm de profondeur pour 4m 50 de tube de 2x3. Je pense qu'il me sera difficile de faire mieux.
Reste a passer au essais? quant j'aurai réalisé le châssis. En été, je travaille au ralentis, je te tiendrai au courant. "
Michel

le groupe moteur et ses pompes

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

"Rentré de vacances depuis quelques jours je me suis remis au travail.
J'ai eu des soucis de réglage : mes pompes sont trop efficaces, je noyais mon serpentin, j'ai mis un robinet pointeau beaucoup plus progressif et le problème semble réglé, 1/quart de tour suffit.
Quant a l'huile, le moteur ne risque pas d'en manquer, a revoir dans le futur, je n'ai pas la place d'un by-pass. La seringue c'est la réserve d'huile.
Le réservoir de gaz est fait dans une bombe de chantilly soudée a l'étain, j'avais des doutes mais testée a 6 bars ça marche très bien,et très léger.

Je comprends tes réticences au sujet de mon réservoir de gaz, mais il est a l'opposé du foyer et est soudé a l'étain 97% 230°c et a plutôt tendance a être trop froid par l'évaporation du gaz, à ne pas mettre entre toutes les mains !"
Michel
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

suite et fin de ce magnifique projet

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Un graisseur à déplacement particulier qui permet un montage facile dans un véhicule !
De plus, pas de tube de réserve qui prend de la place  mais ... un petit coffre que l'on remplit avec une seringue.
Cliquez pour agrandir l'image

la voiture de Gaston Lagaffe

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Je suis pas mal avancé sur un projet qui me démangeait depuis pas mal de temps, tu l'auras reconnue,  c'est la Fiat 509 de Gaston la gaffe vue par Franquin avec son gazogène,

Je suis allé au plus simple, je me suis servi du modèle en carton agrandi a la photocopieuse  + ou - au 1/10e. Pour le reste tout est dans tes albums.
Cliquez pour agrandir l'image
1 - le speed-controller qui permet de régler le débit de la pompe
2 - le moteur de type Gems SUZOR
3 - volant du moteur pour le démarrage de ce monocylindre
4 - la vanne de gaz
5 - le porte-gicleur réglable
Cliquez pour agrandir l'image
1 - le moteur électrique de la pompe
2 - la pompe
3 - une partie du gazogène sert de réserve d'eau
4 - le serpentin de 3,5m en tube de cuivre de 2 x 2
5 - le réservoir tampon de 4 cm"
Cliquez pour agrandir l'image

1 - le serpentin
2 - le réservoir tampon
3 - le brûleur
4 - la réserve d'eau
5 - départ vers la pompe
Cliquez pour agrandir l'image
1 - réservoir de gaz**

commentaires de Michel


Le moteur est encore un Suzor (le quatrième).Jj'ai essayé le mono cylindre oscillant en tête mais il manquai de tonus.
Pour la pompe le variateur rend les choses bien plus  faciles.
Et avec la chaudière a serpentin c'est une maquette vraiment très simple, la vaporisation instantanée c'est le pied.
Encore un peu de réglages et ce sera bon.
M'ENFIN.

Le serpentin mesure environ 3m50 en tube cuivre 2x3 en faisant en sorte qu'il soit le plus compact possible mais aéré pour que la flamme passe bien partout autour des tubes, les 1/10 du volume moteur me semble un bon compromis (merci Monsieur Suzor).

Ce qui me semble essentiel c'est le volume du réservoir tampon, le mien fait 4 cm3 mais il me semble que sans tomber dans l'excès on peu augmenter le volume, je suis monté a 10 cm3 , toujours pour le moteur Suzor.  (je suis persuadé qu'il se passe des choses dans ce bazar ).

Le brûleur est de type classique rond, dont j'ai agrandi les trous petit a petit jusqu'à trouver la flamme qui me convienne le mieux :1,8 en ce qui me concerne.,

Le gicleur  est réglable .ça ne te concerne pas mais par temps froid j'utilise du GPL.  Une bonne chauffe est essentielle, le serpentin cuivre souffre beaucoup et je pense que pour un usage plus régulier il faudrait passer au tube inox.

Régler le speed-controller.est une bonne idée mais en mème temps il faudrait jouer sur le robinet de gaz pour ne pas noyer le serpentin, bien qu'en poussant a fond le speed-controller je ne vaporise pas toute l'eau elle se contente de ressortir par le moteur comme tu peux le voir sur la vidéo, on pourrai envisager un décanteur, mais le mieux est souvent l'ennemi du bien, et ce n'est qu'un jouet.



divers

Cliquez pour agrandir l'image
Le speed-controller permet de régler le débit de la pompe.
Pendant la période des essais, on fait varier l'alimentation du brûleur et celle de la pompe jusqu'à trouver le meilleur compromis soit une vaporisation totale du volume d'eau contenu par le serpentin. Il faut alors prendre ses repères et les garder lors de la mise en situation du moteur.

Remarque, si on éteint le brûleur avant d'arrêter la pompe, il restera un peu d'eu dans le serpentin et lors de l'essai suivant (en commençant par allumer comme il se doit le brûleur) le démarrage se fera presque instantanément.
Cliquez pour agrandir l'image
Les pneus sont réalisés en corde de caoutchoucs de 20 mm de diamètre collés en bout (voir le forumretroplane) coupés a l'aide d'un tube pour que les plans de joints soient bien droits, de chez (ECKOTECH).  J'aurais pu utiliser aussi des roues d'avion modèle.

Les ailes sont en alu de 1mm repoussé grossièrement (sur un tas en plomb) toujours pour faire épave mais en s'appliquant un peu on peut faire beaucoup mieux et l'enduit ferait le reste.
Pour finir l'intérieur , je suis a la recherche d'un Gaston et d'une Mlle Jeanne au 1/10e !

premier essais et réglages

et la suite ?

elle se construit rapidement !
Ah si Gaston avait connu la vaporisation instantanée !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La voici terminée

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

.



Copyright (C) 2008-2020 Tous droits réservés.albums mis à jour le : vendredi 14 février 2020